lundi 20 octobre 2014

Le tiroir-cuiseur thermos de Thérèse

Thérèse a bricolé ce "tiroir-cuiseur thermos" ou "MN-tiroir" avec l'aide d'Anne du CSBN (voir aussi ici ).Il est isolé avec de la laine de bois (chutes d'isolation) et elles ont posé deux bois pour solidifier le fond. Sur les parois intérieures et le couvercle il y a des plaques réfléchissantes "offset" récupérées chez un imprimeur. L'isolant est un voile de forçage.
Elle s'en sert beaucoup, en complément du gaz, de la cuisinière à bois et même parfois du cuiseur solaire.

 Le "tiroir-thermos" est suffisamment grand pour permettre 3 cuissons en même temps

Encore un bel exemple de Marmite Norvégienne intégrée...
Bravo et merci Thérèse pour le partage !

samedi 18 octobre 2014

Cuiseurs thermos en action

Quelques photos des Marmites Norvégiennes ou "cuiseurs thermos" présentés lors du village des alternatives "ALTERNATIBA Gironde" qui s'est tenu le dimanche 12 octobre 2014 dans le quartier Sainte Croix de Bordeaux.
L'énergie des membres du Centre Social Bordeaux Nord venus passer toute la journée pour présenter la MN et la "cuisson thermos" était communicative. Beaucoup d'échanges et de partage autour de bons petits plats mitonnés à la Marmite Norvégienne, ça fait plaisir !!
(voir aussi la page du CSBN consacrée à la cuisson thermos ici )
                                          


La Marmite Norvégienne-tabouret, idéale quand on manque de place :


 Intérieur de la MN-tabouret du CSBN:

Très important, le dessous de plat au fond pour que le récipient bouillant ne soit pas en contact direct avec l'isolant.


Le coussin avant de refermer la boîte.
(voir aussi ici)


Atelier de construction d'une MN :

Les matériaux employés : 2 cartons (un plus petit que l'autre, on isole l'espace entre les deux, pour l'intérieur : des plateaux traiteur en alu agrafés sur des calendriers pour les parois réfléchissantes, du carton, du polystyrène... que de la récup !
Anne, la dynamique et passionnée animatrice ne recule devant rien pour montrer qu'on peut vraiment construire une Marmite Norvégienne avec trois fois rien et en moins de deux heures.
  La MN obtenue

jeudi 16 octobre 2014

MN escamotable


La Marmite Norvégienne encombrement minimal de Luc

Luc habite un tout petit appartement et sa cuisine est minuscule. Il a malgré tout trouvé la place pour y loger sa MN sous la table escamotable. Quand le placard est fermé, on ne voit rien ! Cette MN, construite à partir de caisses de récup', est montée sur roulettes et lui sert également de tabouret pour manger à sa table. 







Chapeau bas et merci à Luc pour le partage !

Les Marmites Norvégiennes  étaient bien représentées au village des alternatives organisé dans le cadre d'ALTERNATIBA Gironde dans le quartier Sainte Croix de Bordeaux le 12 octobre 2014. (voir ici). une MN sur le même modèle que celle de Luc était exposée sur le stand du Centre Social Bordeaux Nord (SCBN)  :






(à suivre ici)

mardi 14 octobre 2014

Dauphinois sans four

On croit que la Marmite Norvégienne ne permet pas de cuire ce qui se fait d'habitude au four. Si c'est vrai pour certains plats, on peut toujours s'arranger avec la MN. 
En tous cas, si vous n'avez pas de four, la MN peut vous dépanner.
Stéphanie a testé pour vous un pseudo "gratin dauphinois", à réaliser sans four, en MN. Merci Stéphanie !


Ingrédients
pommes de terre épluchées : 1.5kg
lait : 20cl
crème fraiche: 20 cl
1 gousse d'ail
fromage râpé: 50g (mais on peut s'en passer)
poivre, muscade
A proscrire: la moutarde qui fait cailler le lait

Préparation

Couper la gousse d'ail en 2, frotter la casserole avec le côté coupé.
Émincer finement la moitié des pommes de terre, leur donner un bain de lait.
Étaler les pommes de terre dans la casserole, tasser.
Ajouter un peu de poivre, muscade et la moitié du fromage râpé.
Répéter avec le reste des pommes de terre
Mélanger le lait du bain avec la crème fraîche, arroser les pommes de terre avec tout le liquide.





Poser un couvercle, porter le tout lentement à ébullition. Dans mon cas, ça a pris 1/2H.
Quand l'ébullition est atteinte, compter encore 5minutes de mijotage avant de placer en MN pour, euh...., au moins 1/2H.
 



Bien sûr ce dauphinois ne gratine pas.
Mais il ne brûle pas, ne dessèche pas et n'attache pas non plus.
On peut passer à table en retard, le plat n'en souffre pas.
Et la vaisselle se fait toute seule puisque rien n'a attaché.
Avec une MN, on peut donc se régaler, même sans four.

Bon appétit !

Stéphanie



vendredi 26 septembre 2014

Exemple de cuisson viande+légumineuse+légumes à la MN

Ailerons de poulet aux lentilles et légumes d'été
  
Je ne donne pas de poids exacts, on fait avec ce qu'on a, l'important est la procédure et que la cocotte soit remplie.

- La veille, faire tremper des lentilles (1 petit verre par personne) dans un saladier, on peut s'en passer, mais elles cuiront plus vite.
- Préparer les légumes avant d'allumer le feu, on économisera de l'énergie si tout est déjà coupé en morceaux. Rincer et égoutter les lentilles. Repérer leur volume et prévoir le même volume d'eau.
Saisir les ailerons dans un peu d'huile d'olive (5 minutes env.). Pareil, on peut s'en dispenser, mais ça apporte un plus.
Ajouter un oignon émincé pour qu'il ait le temps de revenir un peu avec le reste, éventuellement des épices, puis une tomate ou deux avec les lentilles. Remuer et verser un volume d'eau équivalent grosso modo à celui des lentilles, qu'elles baignent dans l'eau.
Ajouter les autres légumes : poivrons, courgettes, aubergines... Saler, poivrer ou pimenter. La cocotte est vite remplie. Ne pas remuer, les ailerons doivent rester au fond et les lentilles bien dans leur eau. L'eau rendue par les légumes se rajoutera au reste, inutile de tout noyer. Les légumes qui sont hors d'eau cuiront quand même.
Compter au maximum 30 minutes d'ébullition. Je me contente de 15 minutes et ça suffit amplement, mais certaines personnes préfèrent les lentilles hyper-fondantes. À chacun d'adapter le temps d'ébullition.

 
Juste avant de placer en MN l'eau arrive à peu près aux ¾ . Les lentilles sont recouvertes.
J'ai posé sur le tout avec les feuilles de fenouil (pour le parfum).

3 heures dans la MN plus tard...
( cette recette fait partie de mes essais avec la MN « CH » )


 Tout est absolument cuit et savoureux.

samedi 20 septembre 2014

Cuisson des mini pommes de terre en MN

 Si vous avez la possibilité de trouver facilement de la grenaille, Stéphanie a pensé à vous : 

Quand je ne connaissais pas la MN, la cuisson des mini pommes de terre en robe des champs était chose assez délicate. Il fallait piquer plusieurs fois pour contrôler la cuisson, certaines pommes de terre étaient déjà en train de se défaire alors que d'autres n'étaient pas assez cuites. 
Aujourd'hui, je les cuis en MN, et tout va bien ! Les mini pommes de terre sont d'abord soigneusement lavées. 


En casserole, elles sont couvertes d'eau froide, et portées à ébullition. 
A partir de l'ébullition, 5 minutes d'ébullition avant de placer en MN pour une heure, ou plus. 
On peut les servir telles quelles, avec du beurre à l'ail par exemple. 
Ou les peler, et ici est la partie la plus fastidieuse: Il faut les éplucher quand elles sont encore chaudes. C'est un travail de longue haleine. Mais le résultat en vaut la peine : les pommes de terre sont goûteuses, et contrairement à celles que l'on peut acheter toutes prêtes, l'extérieur est "lisse". 


Elles peuvent être servies chaudes, préparées en salades, rissolées (elles absorbent très peu de graisse car elles sont lisses), réchauffées dans une sauce... Rangées dans une boite fermée au frigo, elles se gardent quelques jours. 
Bon appétit ! 
Stéphanie

Merci Stéphanie pour le partage !

jeudi 18 septembre 2014

Ailerons de poulet aux légumes d'été

Je ne pèse pas ni de donne de détails sur les quantités :
l'essentiel est de remplir la marmite ! 
Saisir les ailerons dans un peu d'huile d'olive ou de graisse de coco en les retournant plusieurs fois (5 minutes maxi). On peut se passer de cette étape mais c'est quand même meilleur.
 
Ajouter les légumes déjà coupés à part, ça fait économiser encore plus d'énergie : de préférence ce qui va rendre facilement du jus d'abord : oignon, tomates, poivrons, courgettes, aubergine... Saler, poivrer ou pimenter. La cocotte est vite remplie. 
Ne pas remuer, les ailerons doivent rester au fond. 
Couvrir, réduire le feu et attendre qu'il y ait un bon fond de jus – que la viande soit recouverte, sinon rajouter un peu d'eau - avant de placer en MN (30 minutes d'ébullition maxi si l'on a peur que ça ne soit pas assez fondant, mais en réalité un quart d'heure suffit). 
Mais oui, les légumes du dessus seront cuits aussi ! S'il y a des aromates de prévus, il vaut mieux les ajouter au dernier moment. 




Laisser 2 ou 3 heures en MN et bon appétit !

mercredi 17 septembre 2014

La Marmite Norvégienne de Catimini

La MN de Catimini est basée sur le modèle de la MN d’Angèle.
Dans sa cuisine, il n’y a que 2 plaques de cuisson. 
Grâce à sa MN, elle en a une 3ème !

Voici les étapes de la réalisation :

Pièces :
-          “tonneau extérieur”: un grand fond en jean, un grand rectangle à carreaux
-          “tonneau intérieur”: un petit fond en jean, un petit rectangle à carreaux
-          Coussin supérieur: 2 petits cercles à carreaux
-          Isolation: laine (reste d’isolation) et 2 couvertures fines
-          Une paire de lacets pour bottine


et

Assemblage d’un “tonneau”
-          Monter le rectangle sur le fond
-          Renforcer le fond par une seconde couture



Bord du “tonneau”
-          Replier le côté supérieur du “tonneau”
-          Répartir 8 boutonnières régulièrement sur le bord supérieur

  

Un grand et un petit tonneau
-          Faire le second “tonneau” de la même façon que le premier

Coussin supérieur
-          Assembler les 2 ronds pour faire le coussin, laisser une ouverture
-          Retourner, remplir de laine, fermer l’ouverture

La MN prête à être utilisée
-          Isolation placée au fond (laine) et sur les côtés (2 couvertures repliées)
-          Les 2 “tonneaux” sont assemblés en croisant les lacets dans les boutonnières
-          Placer la casserole, poser le coussin, refermer la MN en tirant sur les lacets.




Merci Catimini pour ce partage !

lundi 15 septembre 2014

Expo de MN...


Expo de marmites norvégiennes, lors de la fête du potiron, à La Prairie - Mouscron - Belgique. 

Sur la haie, de gauche à droite :
- MN couture (récupération d'un drapeau Européen), isolation en mousse.
- MN dans un carton à bananes, isolation en papier journal chiffonné
- Wonderbag  (site officiel ici)
- Wonderbox (voir article ici)

Au sol et sur la table, de gauche à droite :
- MN dans un panier à linge, isolation en foin
- MN dans un seau, isolation en textiles (déjà vue  ici )
- MN en panier à anses, isolation en mousse (déjà vue ici )
- MN en bois, pour casserole de collectivité, isolation en ouate de cellulose.



lundi 8 septembre 2014

La cuisson des légumes secs en MN

Les conseils de Stéphanie : 

La cuisson en MN s'applique particulièrement bien aux légumes secs : haricots / pois chiches / ... D'abord il faut faire tremper les légumes secs 12h ou maximum 24h. 100 g de légumes secs donneront de 300g à 400g de légumes regonflés.

 
Pour donner un bon goût aux pois ou haricots, préparer un assortiment de plantes aromatiques que l'on glisse dans un œuf à thé*. Ce sera plus facile à récupérer en fin de cuisson.

 
Placer l'oeuf à thé dans la casserole, ajouter les pois/haricots rincés, couvrir d'eau. Ne pas saler. Fermer le couvercle, porter à ébullition. A partir de l'ébullition, compter 15 à 30 min de mijotage avant de placer en MN pour quelques heures. 

 
Quand les haricots sont cuits, égoutter (on peut garder l'eau de cuisson aromatisée pour une soupe ou une sauce). 


Vos haricots sont prêts pour être cuisinés comme vous le voulez : en salade, mijotés, en soupe ...

Si on veut en conserver au frigo, les couvrir d'eau, la conservation sera prolongée.
On peut aussi en faire de grande quantité et stériliser au sortir de la MN, quand tout est encore chaud.


Les avantages de la MN :

- Le temps de cuisson est divisé par 3 ou 4.
- Dès que la casserole est en MN, il n'y a plus rien à surveiller.
- Les légumes prennent le goût des plantes aromatiques, ce que l'on ne trouvera jamais dans les légumes en bocal / boite.
- Contrairement à la cocote minute, la MN permet de cuire une toute petite quantité. Ici les 400g de haricots réhydratés ont cuit dans à peine 1/2L eau.
- Avec une MN et un tout petit peu d'organisation, les légumes secs ne donnent pas beaucoup plus de travail que ceux en boite. Ils seront par contre 2 à 4 fois moins chers.



* (cerise) Quelle bonne idée -et quelle jolie expression ! Pour prévenir les désagréments des légumineuses, j'utilise la sauge ou une algue kombu. Concernant les temps d'ébullition des légumineuses, c'est question de goût, pour moi c'est au minimum 30 minutes de mijotage, sinon je trouve que mes haricots restent trop fermes.


samedi 6 septembre 2014

Cuire en MN sans réduire en bouillie

Stéphanie a testé en MN la cuisson des fruits et légumes fragiles :

Vous pensiez que cuire des pommes les transformait automatiquement en compote ? Pas avec la MN, la preuve en recette.

Légumes coupés en petits dés : ail, oignon, carotte, poivron
pommes à croquer coupées en petits dés
concentré de tomate
épices

Faire revenir à l'huile ail et oignon, ajouter ensuite carotte poivron épices, laisser mijoter qques minutes.
Ajouter les pommes et le concentré de tomate, laisser mijoter à feu doux 5-10 minutes puis placer en MN.

Et voici le résultat au sortir de la MN :


Les morceaux de pommes sont restés entiers, mais ils sont orangés à cause de la tomate



Pourquoi les légumes restent-ils fermes quand ils sont cuits en MN?
Les végétaux, sont composés de cellules "rigides". Chaque cellule contient de l'eau.
A 100° (= ébullition) l'eau se transforme en vapeur. Dans la casserole, des bulles se forment.
Dans chaque cellule, des bulles essaient de se former aussi. A force de gonfler, la cellule se fissure, la vapeur s'échappe, la cellule devient flasque.
Dès qu'une cellule est ainsi abimée, elle ne fait plus rempart pour la cellule d'à côté. Petit à petit, beaucoup de cellules sont atteintes, et le légume devient mou.

Rien de tout cela dans la marmite norvégienne:
dès que la casserole est enlevé du feu, la température redescend légèrement. Sous les 100°, l'eau ne bout pas.
Dans la MN la cuisson se poursuit, mais les cellules gardent leur forme, leur eau, leur goût.
Et au final, le légume garde une structure et un goût plus proche du légume cru. Croyez-moi, c'est meilleur.

J'espère vous avoir mis en appétit ;-)
Stéphanie

jeudi 4 septembre 2014

Filets de maquereaux fumés aux légumes

Une recette hyper-rapide à la MN : des filets de maquereaux fumés (achetés tout prêts) aux légumes (pommes de terre et haricots verts)


Remplir le fond de la cocotte avec les pommes de terre (ici entières et juste lavées et brossées car bio, mais si elles sont plus grosses, il vaut mieux les couper en quartiers, non bio, les éplucher), ajouter de l'eau : qu'elles baignent dans l'eau, sans plus. Lancer la cuisson, à couvert, le temps d'équeuter les haricots.



 
Verser les haricots, les pommes de terre gagnent à avoir leurs 5 minutes d'ébullition, les haricots se contentent de 2 minutes. Juste avant de placer en MN, poser les filets de maquereaux fumés par-dessus. 



Deux ou trois heures après, c'est prêt. En fait ça doit déjà être prêt au bout d'une heure, mais l'intérêt de la MN est de pouvoir préparer rapidement un plat pour le repas et de s'absenter pendant qu'il mijote !