Qu'est-ce qu'une Marmite Norvégienne (MN) ? Voir la fiche qui explique l'essentiel ici (clic)
Nouveau : Recettes et astuces des ami(e)s du blog : livret téléchargeable ici
- Brochure "militante" pour faire connaître la MN : ici (en construction)

jeudi 20 octobre 2011

Marmite dans la Marmite

Un essai en vacances avec les moyens du bord :
une grande caisse en bois récupérée
une vieille couverture matelassée

Le but :   ménager un espace pour une caisse en polystyrène

Cette caisse est la sœur de celle-ci (on en avait récupéré plusieurs dans la rue, devant un laboratoire d'analyses). Un compartiment, aux dimensions de la cocotte, a été ménagé  avec des plaques de bois sur lesquelles sont fixées des feuilles d'emballage de "bib" de vin. Les trois  "points" ce sont des bouchons en liège plantés au fond de façon à faire office de dessous de plat (et éviter le contact direct avec le fond). De chaque côté un vieux pull pour isoler.


Vite, on pose la cocotte bouillante avec les précautions d'usage à sa place et on recouvre d'une serviette de bain épaisse ( ça pourrait être un lainage, un pan de couverture, du moment que ça isole bien), et on referme vite le couvercle de la boîte.


 Il n'y a plus qu'à recouvrir la caisse avec la couverture et fermer le couvercle


Pas eu le temps de faire des tests poussés (ça sera pour une autre fois !) mais ce type de cocotte en fonte, pas très championne pour garder la chaleur, a vu ses capacités boostées par le dispositif. C'était vraiment encore brûlant à l'intérieur au bout de trois quatre heures. Il faudrait mesurer mais au feeling, j'ai eu l'impression que c'était plus performant que dans la caisse en polystyrène seule. A suivre !

1 commentaire :

  1. Excellentissime ! De plus les petits gourmands auront du mal à plonger leurs doigts sales dans la marmite pour se goinfrer avant le repas :-)

    RépondreSupprimer