Qu'est-ce qu'une Marmite Norvégienne (MN) ? Voir la fiche qui explique l'essentiel ici (clic)
Nouveau : Recettes et astuces des ami(e)s du blog : livret téléchargeable ici
- Brochure "militante" pour faire connaître la MN : ici (en construction)

dimanche 25 mai 2014

How to make a Hay Box



source de l'image : http://bioenergylists.org/stovesdoc/Stanley/makweni/mkavita.html
Comment fabriquer une Marmite norvégienne (avec un carton et du papier...)

lundi 19 mai 2014

Extensions du blog

Pour aller toujours plus loin avec la Marmite Norvégienne, au delà de ce blog en tous cas :

Le "scoop it" sur la Marmite Norvégienne :

http://www.scoop.it/t/la-marmite-norvegienne

"Scoop.it est une plateforme en ligne de curation de contenu proposant à ses utilisateurs de faire leur propre veille et de partager celle-ci avec d’autres utilisateurs" (wikipedia).
J'y partage des pages, découvertes au fil de mes recherches sur la MN.

La page facebook de la Marmite Norvégienne :
 
https://www.facebook.com/marmite.norvegienne


Et bien sûr (voir aussi les articles "documentation" et les archives des pages du blog dans la liste à droite)
- Liens (suite)
- Ressources internet en français sur la marmite norvégienne
- Une petite sélection de blogs en français...
- Ressources internet en français (suite)

Bonne lecture et n'hésitez pas à partager vos trouvailles !


dimanche 18 mai 2014

Riz aux lentilles

Encore une recette de Stéphanie  :

Aujourd'hui je veux expliquer comment adapter une recette à la MN.
j'ai choisi un truc pas facile : le riz aux lentilles.

Recette traditionnelle :

250 g de lentilles, les rincer et les tremper 12 heures dans 1 litre d'eau
150 g de riz long grain
80 g de beurre
300 g d'oignons pelés et émincés
3/4 de litre d'eau
épices

Porter les lentilles et leur eau de trempage à ébullition, laisser mijoter 30 minutes.
Égoutter, garder l'eau de cuisson.
Faire revenir les oignons dans le beurre, ajouter les lentilles, ajouter l'eau de cuisson jusqu'à 2 cm au dessus des lentilles, laisser mijoter 10 minutes.
Rincer le riz, l'ajouter avec 35 cl d'eau et des épices dans la casserole. Porter à ébullition et laisser mijoter 20 à 30 minutes, jusqu'à ce que tout soit cuit. Au besoin, ajouter encore un peu de bouillon.
Finition au choix...

Recette à la MN :

1 verre de lentilles, les rincer et les tremper 12 heures dans de l'eau.
1 verre de riz, rincer et tremper 12 heures dans de l'eau
80 g de  beurre
300 g d'oignons pelés et émincés
eau, épices

Rincer riz et lentilles, re-mesurer à l'aide du verre.
Pour 1 verre de riz sec, il faut en tout 2,5 verres de riz trempé + eau
Pour 1 verre de lentilles sèches, il faut en tout 3 verres de lentilles trempées + eau
Faire revenir les oignons dans le beurre, ajouter les lentilles, le riz, l'eau, les épices, laisser mijoter 3 min à partir de l'ébullition.
Placer en MN pour au moins 2 heures.
Finition au choix.



Dans la version traditionnelle, il faut intervenir 3 fois en cours de cuisson, parce que lentilles et riz ont des temps de cuisson différents. Il faut en tout 1 heure de cuisson.
Dans la version MN, tout est prêt en une fois, il ne faut que 3 minutes à partir de l'ébullition, et on a déjà fini.

Quelques propositions de finitions:
- servir avec des fruits
- ajouter du fromage râpé au moment de servir
- ajouter une sauce tomate
- ajouter du fromage bleu écrasé et des noix
- ajouter cerfeuil émincé et champignons rissolés
...
Gros plan sur le résultat final, on voit bien que tout est cuit et rien n'est trop cuit.



PS: depuis que j'utilise la MN panier malgache avec l'intérieur en papier chips, je n'ai plus jamais de condensation dans la MN (j'utilise la doublure en chemise à chaque fois, elle reste sèche). Elle va vraiment bien. Ou c'est moi qui acquiert de l'expérience et qui fait moins d'erreurs :-)

Merci pour tout Stéphanie !

vendredi 16 mai 2014

Le chapitre consacré à la MN dans le livre "Premiers pas en permaculture"

C'est important qu'on parle de la MN et qu'on la fasse connaître, mais quelle déception quand on véhicule des informations non vérifiées (genre le bœuf bourguignon en 5 minutes d'ébullition etc.) ou encore des explications compliquées et démoralisantes pour s'en fabriquer une... Passe encore quand c'est sur le net, où l'on peut éventuellement intervenir pour mettre un commentaire, mais sur papier c'est encore plus décevant.
J'ai commandé il y a quelque temps le livre "Premiers pas en permaculture"(de Ross et Jenny Mars, Passerelle Eco, 2012, traduit de l'anglais), alléchée par l'annonce du chapitre consacré à la MN sur le site :  "Marmite norvégienne + Permaculture : la recherche de l’effica­cité énergétique et écono­mique." Les auteurs ont voulu montrer que le concept de permaculture s'étendait à des pratiques autres que le jardinage auquel est consacrée une large part de l'ouvrage. On trouve donc, après quelques pages sur la fabrication du savon et autres produits d'entretien sur lesquels il y aurait pas mal de choses à redire, un chapitre sur la MN... qui s'avère assez consternant : 
Cela commence par une présentation succincte de la MN qui n'apporte rien à ceux qui ne connaissent pas le principe et qui laisse sur leur faim les autres : oui, "on peut aussi simplement utiliser un vieux réfrigérateur de petite taille, couché (ou un vieux congélateur)" mais quand les auteurs affirment "Il est même possible d'utiliser une balle lestée"* on n'en saura pas plus. Si quelqu'un peut me renseigner, je suis preneuse !
On passe directement au fonctionnement de la marmite norvégienne qui est simple : "vous amenez le plat [sans préciser lequel] à ébullition comme vous faites habituellement avec votre cuisinière mais dès que ça bout, vous arrêtez le feu et vous placez le plat chaud dans la marmite norvégienne. [on voit que les auteurs n'ont pas tenté la cuisson de haricots cocos, à moins qu'ils les aiment à peine cuits...] Assurez-vous de fermer le couvercle, qui doit être bien étanche [celui du récipient ?], pour que la chaleur ne s'échappe pas de la boîte isolée et que la cuisson se poursuive.  
Je vous épargne les explications laborieuses pour fabriquer la partie isolante de leur MN. Il s'agit de découper un patron en vue de se coudre une sorte de wonder box qui va servir d'isolant dans la caisse dont on ne connaît pas les dimensions et dont on ne parle pas.
* Après réflexion, c'est sans doute ce qu'ils appellent "une balle lestée".
Les auteurs reviennent au mode d'emploi de leur MN et répètent ce qui a été dit précédemment :
"Commencez par chauffer votre plat normalement sur la cuisinière. Dès que l'ébullition est atteinte, éteignez le feu et placez le plat aussitôt dans votre marmite norvégienne. Recouvrez avec le couvercle de manière à bien éviter les déperditions de chaleur. Attendez le temps nécessaire pour que la cuisson se fasse."
Et revoilà le coup de "il suffit d'atteindre l'ébullition et c'est tout", qu'il m'arrive encore de lire sur des blogs ou sites qui se contentent de répéter ce qu'ils ont cru comprendre du fonctionnement de la MN...
Non ça n'est pas tout ! Une fois l'ébullition atteinte, on laissera encore bouillir de 5 (allez, même de 1 minute) à 30 minutes selon les plats : on ne cuit pas aussi rapidement des légumes coupés en tranches et des haricots cocos ou certaines viandes (bœuf bourguignon, daube...).
Les auteurs reconnaissent quand même que " la méthode est empirique, plus vous l'utilisez,plus vous saurez combien de temps [sous-entendu dans la caisse] est nécessaire pour chaque plat.
On n'en saura pas davantage. Les auteurs concluent "du point de vue de la permaculture" que "la MN fonctionne sans nouveaux apports énergétiques et  permet d'économiser beaucoup d'énergie et d'argent".
En bas du chapitre, dans la partie "Pour aller plus loin", l'éditeur a pris soin d'ajouter un lien vers son site et  un autre vers le n° 40 de la revue Passerelle Eco où il est question de la MN. Les personnes intéressées qui auront envie d'en savoir plus feront des recherches... Si les moteurs de recherche font bien leur travail, ils les conduiront par ici où leurs questions sont toujours les bienvenues !

jeudi 8 mai 2014

1940-41

Dans mes recherches sur l'histoire de la Marmite Norvégienne, jusqu'à présent j'avais assez peu de documents sur la seconde guerre mondiale... Récemment, j'ai été comblée par l'article que Christèle, du blog habitat-eco-responsable.fr, a mis en ligne ici : c'est une page du n°180 de Marie-Claire (janvier 1941) :

source de l'image
 Vous pouvez lire l'article complet "La cuisine sans feu" ici

Cet article faisait référence à un numéro antérieur mais non précisé de la revue où il était question d'explications détaillées concernant la MN... Une recherche auprès des vendeurs des numéros de la revue de ces années sombres, et voilà le numéro en question !
 Il s'agit du n° 166 (Marie-Claire du 3 mai 1940).
 
(cliquez sur les images pour les agrandir) 


La MN enterrée est bien tentante ;-)

mardi 6 mai 2014

Olla bruja


C'est comme ça qu'on appelle la Marmite Norvégienne en espagnol... Pour en savoir plus sur cette "marmite de sorcière" ou "cuisine de sorcière" ("cocina bruja"), ou encore "Marmite de Prusse" ("olla de Prusia") ou simplement "marmite magique" ("olla magica"), les mots clés vous conduiront sur des sites ou des vidéos en espagnol...

Citons par exemple :
 http://www.elcanelo.cl/cocina-bruja.html

source de l'image
ou :
http://www.taringa.net/posts/ecologia/17767751/Ahorra-gas-con-la-olla-de-prusia.html

D'autres liens/vidéos sur scoop.it/t/la-marmite-norvegienne
A suivre !

vendredi 2 mai 2014

Riz aux légumes

Il faut l'avouer, le riz est souvent source de déception à la sortie de la Marmite Norvégienne. Pour le riz blanc seul, pour ma part, je ne le fais pas cuire en MN : 1 verre de riz blanc pour 1 verre 1/2 d'eau, 5 minutes de petite ébullition à couvert puis j'éteins le gaz (on peut aussi poser un chiffon propre sous le couvercle, ça s'appelle "la cuisson au torchon") et 5 minutes plus tard, c'est prêt. Pour les plats composés à base de riz, voici les astuces et la recette que Stéphanie a eu la gentillesse de m'envoyer :

Le riz en MN vous a déçu?

Il est resté croquant, ou au contraire il s’est transformé en panade?
Voici les 3 trucs pour réussir le riz en MN :
 - Le trempage du riz avant cuisson en MN
-  La diminution de la quantité d’eau (par rapport à une cuisson normale)
-  La cuisson ultra courte avant MN.

Une illustration avec le riz aux légumes :
Ingrédients :
300 g de riz
45 à 50 cl d'eau
3 gros oignons coupés
1 bol de poivrons émincés
1 bol de brocolis émincés
Épices au choix, sel, poivre
Huile d’olive
Pour une version végétarienne, 1 poignée de fruits oléagineux (noix de cajou ou amandes débarrassées de leur peau) hachés ou pas.


Tremper le riz 1/2 heure (1 heure pour du riz complet)
Préparer les légumes, émincer.



Émincer les oignons, les rissoler doucement avec les épices.
Quand ils sont blondis, ajouter les légumes, mijoter 5 min.
Ajouter les fruits secs éventuels.



Ajouter 50 cl eau ou moins si les légumes ont donné du jus, porter à ébullition. 
Égoutter le riz.
Quand les légumes ont bouilli 5 minutes, ajouter le riz, ne pas oublier de saler.


Compter 2 minutes dès la reprise de d’ébullition avant d’oublier le tout en MN.
30 minutes au moins pour un riz non complet, 1 heure au moins pour un riz complet...
Bon appétit !


Encore merci à Stéphanie pour la recettes et les photos